nutrifitconseil@gmail.com

74890 Bons en chablais

 06.50.92.66.45

  • Facebook Social Icon

Equilibre acido-basique et masse musculaire

Notre corps est programmé pour vivre dans un parfait équilibre qu’on appelle l’homéostasie. Cet équilibre se situe dans des limites très étroites d’acidité et d’alcalinité (ou base), d’où le nom (équilibre acido-basique). L’échelle de mesure va de 0 (acidité extrême) à 14 (totalement basique). Le PH (Potentiel Hydrogène) 7 est neutre. Le PH du sang varie entre 7,32 et 7,42. Au-delà de ces limites, c’est la route vers le cimetière.

Notre mode de vie a une influence sur cet équilibre et la civilisation occidentale dans laquelle nous vivons a tendance à nous acidifier (stress, pollution, alimentation déséquilibrée, pensées négatives, …). En route pour l’acidose !

Concentrons-nous sur l’effet de l’alimentation. Lorsque la  nourriture est digérée, sa dégradation va produire des déchets acides, basiques ou neutres. Les acides vont requérir de notre organisme la mobilisation des minéraux corporels pour tamponner cette acidification. Ciao calcium, magnésium, zinc, potassium !

Voilà votre dernier complexe de minéraux acheté à prix d’or qui se fait la malle avec l’excès d’acides, direction les reins, la porte de sortie !

On sait également qu’un environnement acide induit une augmentation du cortisol, une hormone catabolisante, tout le contraire de la prise de masse musculaire. On peut dire que l’acidose chronique stimule la fonte musculaire.

Quels aliments provoquent cette acidose ? Sel, sucre, viande, poissons, œufs, produits laitiers et céréaliers, …

Les fruits et légumes sont alcalins (surtout ceux à feuilles vert foncé).

Une étude a montré qu’en réduisant l’acidose, on ralentissait le catabolisme musculaire et on réduisait la perte de protéine.[1]

Etes-vous « acides », les symptômes ? Douleurs articulaires, tendinites chroniques, brûlures d’estomac, crampes, nervosité, … Dommage pour vous…

Mais il y a toujours une solution à un problème ! Voici ce que je préconise :

- Limitez votre consommation de protéines à votre besoin réel.

-  Augmentez votre consommation de végétaux, légumes et fruits.

- Oxygénez-vous au grand air (forêt, montagne)

- Effectuez une cure de détoxification et de régénération.

- Evitez toutes les sources de stress et soyez positifs !

Si vous voulez savoir où vous en êtes, ou si vous désirez effectuer des réglages de votre mode de vie, contactez-moi!

 

[1] Judith Buehlmeier, Petra Frings-Meuthen, Thomas Remer, Christiane Maser-Gluth, Peter Stehle, Gianni Biolo, Martina Heer. Alkaline Salts to Counteract Bone Resorption and Protein Wasting Induced by High Salt Intake: Results of a Randomized Controlled Trial. JCEM 2012 97: 4789-4797; doi:10.1210/jc.2012-2857