nutrifitconseil@gmail.com

74890 Bons en chablais

 06.50.92.66.45

  • Facebook Social Icon

3 façons de booster son cerveau

On pense que la perte d’efficacité mentale fait partie du processus de vieillissement, mais l’âge n’est pas le seul facteur contribuant au déclin cognitif. Notre style de vie joue un rôle essentiel. Une alimentation déséquilibrée, le manque de sommeil, d’exercice physique, le stress incessant et la pollution sont également des facteurs de dégradation de notre cerveau.

Heureusement, cette détérioration n’est pas irréversible. Le cerveau est incroyablement dynamique et a la capacité de s’adapter à n’importe quel moment de notre vie. Pour cela, il ne tient qu’à nous, par nos décisions quotidiennes, d’améliorer notre fonction cérébrale, de protéger notre cerveau des agressions et ainsi contrecarrer les effets du vieillissement.

Voici 3 pistes à suivre pour maintenir un cerveau à 100%.

L’activité physique et le stretching

Ces dernières décennies, les chercheurs ont mis en évidence les effets bénéfiques de l’exercice physique sur les performances cognitives. Des études ont montré que les personnes pratiquant une activité physique régulière, 3 à 4 fois par semaine, avait un cerveau en meilleur santé et avait de meilleurs résultats à des tests cognitifs, que des personnes sédentaires. Il en ressort également que le sport aiderait à lutter contre l’atrophie du cerveau et stimulerait la vivacité d’esprit.

Si vous n’avez pas le temps d’intégrer une activité physique à votre emploi du temps, cela veut-il dire que vous êtes fichu ?

Pas nécessairement, des neurologues ont trouvé que marcher 40 minutes 3 fois par semaine pouvait stimuler le cerveau, améliorer les connections neuronales et combattre les effets du vieillissement du cerveau.

Le stretching aurait également des effets positifs sur les capacités cérébrales. Lors d’une étude, la moitié des participants ont mis en place une séance quotidienne de stretching, sans rien changer d’autre à leur style de vie. L’autre moitié a intégré une activité cardio à allure modérée. Au bout d’un an, le groupe « cardio » a eu de meilleurs résultats aux tests de stimulation cérébrale que le groupe « stretching », mais les participants de ce dernier groupe ont eu de meilleurs résultats aux tests de performance cognitive par rapport à ceux qu’ils avaient réalisé un an auparavant.

l'activité physique développe les capacités du cerveau
la musique classique bonne pour le cerveau

Ecouter de la musique

Vous n’avez jamais vu d’athlètes, avant de concourir, le casque sur les oreilles, dans un état de semi-transe ? On écoute de la musique lorsqu’on s’entraine car elle nous motive et stimule. On écoute également de la musique quand on veut se relaxer. Ne pourrait-on pas alors, écouter de la musique pour opérer un changement des fonctions cérébrales et aiguiser son mental ?

La musique classique pourrait aider à une augmentation des niveaux de concentration et d’auto-discipline.

Si vous cherchez une manière facile et agréable de stimuler votre cerveau, pensez à la musique classique !

L’alimentation

La relation entre fonction cérébrale et alimentation est bien documentée. Une étude a montré que les personnes qui maintenaient des habitudes alimentaires saines avait un risque réduit de déclin cognitif, en vieillissant.

Cependant, manger sainement n’est qu’une partie de l’équation. Des aliments particuliers servent de carburant spécifique au cerveau, amélioreraient les fonctions cérébrales et stimuleraient le focus et la clarté mentale.

- Les noix sont une bonne source d’oméga 3, favorisant l’augmentation du volume de matière grise. Elles sont également riches en magnésium minéral lié à l’amélioration de la mémoire.

- Le brocoli, riche en vitamine K, connue pour son soutien des performances cognitives.

- Les graines de courges qui contiennent du zinc, essentiel à la mémoire et à la capacité de réflexion.

- Les myrtilles qui contiennent des anthocyanines, des anti-oxydants qui soutiennent l’échange neuronal et préviennent la perte de mémoire.

- Le chocolat noir a montré ses capacités à améliorer les capacités cérébrales liées à l’attention et la focalisation.

- Les légumes à feuilles vertes (choux, épinards, etc.), les asperges, les olives et les céréales complètes, chargés en Vitamine E, agiraient contre le déclin cognitif, particulièrement chez les séniors.

- Le thé vert, riche en nutriments, minéraux et anti-oxydants, bien connu pour ses effets brûle graisse et stimulant du métabolisme, a également le potentiel de booster la mémoire de travail et stimuler l’attention.

Intégrez quotidiennement ces super aliments à votre diète pour un cerveau performant et efficace.

Conclusion

Pour mettre toutes les chances du côté de votre cerveau, buvez un thé vert et accompagnez-le d’un smoothie aux myrtilles et jeunes pousses d’épinards. Sortez faire du sport et pensez à vous étirer. Préparez une salade avec quelques fleurs de brocoli, des olives noires, des cerneaux de noix et une poignée de graines de courges. Enfin, relaxez-vous en écoutant de la musique classique.